[Étude] L’Open Journalism chez les médias locaux

[Étude] L’Open Journalism chez les médias locaux

Ouest Médialab s’est intéressé aux pratiques d’interaction entre la rédaction et son audience et est allé prendre la température du côté des médias locaux, français et internationaux. À travers cette étude, réalisée par des étudiants d’Audencia SciencesCom, découvrez quelques pratiques intéressantes des médias locaux et identifiez leurs freins et leurs motivations à interagir avec le public.

Si le journalisme est, par définition, dans une forme d’interaction avec le public, les formes de sollicitation du public évoluent, notamment avec l’essor des médias sociaux. Les journalistes peuvent par exemple collecter des informations à grande échelle (crowdsourcing), valoriser des commentaires pour enrichir ou produire de nouveaux contenus, intégrer l’UGC (User Generated Content) dans la production de la rédaction et enfin, co-produire des contenus avec le public des contenus.

Comment les médias locaux interagissent avec leur public et comment le numérique façonne et réinvente l’engagement d’un média avec sa communauté ?

Ouest Médialab s’est penché sur la question il y a an et a proposé aux étudiants d’Audencia Sciencescom de réaliser une étude sur ce sujet, dans le cadre de la veille du cluster. À l’échelle nationale et internationale, cette étude met en avant plusieurs facettes du journalisme participatif, de l’appel à témoignages à la conférence de rédaction ouverte, en passant par la carte contributive.

Les objectifs de cette étude sont multiples : déterminer les bonnes pratiques en matière de sollicitation des publics ; analyser les motivations des médias locaux à nourrir ces interactions ; et enfin, comprendre comment les médias locaux gèrent cette relation avec le public en interne.

Pour réaliser cette étude, les étudiants ont interrogé 46 médias (23 éditeurs français et 23 éditeurs internationaux) à travers des entretiens qualitatifs semi-directifs et une analyse comparative en ligne entre octobre et décembre 2017.

À lire aussi sur Ouest Médialab :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *