Les 20 nouveaux prototypes de médias financés par la Knight Foundation

Les 20 nouveaux prototypes de médias financés par la Knight Foundation

Aux États-Unis, où le financement de la recherche est fortement privé, deux grandes fondations servent de laboratoire et de think-tank au journalisme et réfléchissent à la mutation des médias. Toutes deux s’appuient sur une université prestigieuse pour mener à bien leurs missions.

La Nieman Foundation est installée à Boston, sur la côte Est et est liée à Harvard (voir les propos du directeur du Nieman’s Lab sur l’avenir de l’information locale). Elle finance depuis 75 ans le plus ancien programme de recherche internationale sur le journalisme du monde, avec plus de 1300 journalistes de 92 pays qui ont été dotés d’une bourse pour étudier et faire de la recherche au sein de la célèbre l’université. La J.S. Knight foundation, quant à elle, est installée à San Francisco et s’appuie sur l’université de Standford. Plus récente que Nieman, elle a cependant aidé plus de 100.000 journalistes avec son programme de formation depuis 1950. Plus de 900 journalistes ont bénéficié d’une bourse depuis 1966, ce qui leur permet, en 2015, de toucher 65 000 $ pour se loger avec leur famille, suivre une formation et faire leur projets de recherche à Standford. Au total sur les 60 dernières années, la Knight a investit plus de 150 millions de dollars dans des centaines de projets d’innovation.

Depuis trois ans, la fondation Knight soutient un programme pour financer des projets de nouveaux médias. A la différence du fond “Google” en France (devenu récemment européen), les montants financés sont nettement inférieurs car l’objectif est centré sur le développement de prototypes. En revanche, l’appel à projet n’est pas réservé à la presse IPG (d’information politique ou générale) et tous types de créateurs peuvent ainsi y répondre. Le 17 août dernier se clôturait le dernier appel et 20 projets vont chacun recevoir 35.000 $ pour développer leur POC (Proof of Concept). Les équipes sont accompagnées et vont même suivre une formation pour les aider dans leur conception et la structuration de leurs objectifs, puis leur permettre de tester leurs hypothèses de manière itérative et de partager ce qu’ils ont appris et les résultats de leurs projets.

Petit tour inspirant des projets retenus :

Ballot : facilite le vote en faisant connaître aux électeurs les candidats qui partagent leurs opinions par le biais d’un site Web gratuit et d’une application mobile. Le service est basé sur des questionnaires et des sondages simples et utilise un algorithme d’appariement pour trier les candidats par compatibilité.

Agrégateur de ressources communautaires : Élaboration d’un programme de fidélité sur mobiles pour les familles à faible revenu, qui fournit des récompenses sociales et financières en échange de la participation de la communauté dans les écoles, centres de santé et programmes civiques.

Conversations culturelles : Aider la communauté artistique de San Francisco à préserver la critique des arts liés à la danse grâce à un outil qui publie ces histoires grâce à des méta-données de description et des vidéos en streaming.

Futurism.co 2.0 L’évolution du système de connaissances par le futurisme : les lecteurs facilitent l’accès à une collection des meilleures histoires scientifiques et technologiques à travers un outil qui est fondé sur la crédibilité de la source, mots-clés et mesures sociales des médias.

KLRN de classe virtuelle : Utilisation d’outils d’apprentissage à distance pour soutenir les étudiants qui sont scolarisés à la maison avec une expérience de classe virtuelle qui leur permet d’interagir avec leurs pairs en ligne et profiter de ressources éducatives.

Métadonnées au-delà de l’Open Graph : développement d’un nouveau type d’interface et d’écriture qui aide les journalistes à créer des histoires qui incluent plus de contexte et de métadonnées descriptives, afin qu’elles puissent être trouvées et lues plus facilement.

Une interface graphique de métadonnées : outils permettant aux créateurs de contenu d’offrir au public de meilleurs résultats de recherche, des recommandations d’histoires et la possibilité d’explorer des contenu à travers une plate-forme simple d’usage.

mRelief : Aide les gens à trouver des financements publics à travers une plate-forme qui leur permet de localiser et de demander des prestations.

Quartier outil de dessin : Aide les planificateurs, les étudiants et le grand public à trouver des information et des savoirs populaires sur leurs quartiers grâce à un outil qui leur permet d’agréger les données.

Numina : Permet aux villes de capturer des données concernant les piétons et les cyclistes grâce à l’installation d’outils de détection intelligents dans les quartiers de la ville.

Permis ouvert : Aide les citoyens à accéder plus facilement à l’information sur leurs permis en créant une plate-forme qui permet à de multiples collectivités d’y injecter leurs données dans des formats standard et qui peuvent être intégrés avec les systèmes existants.

Perceptoscope : Aide les institutions comme les musées et les sites historiques à mieux valoriser leurs informations par le biais de la réalité augmentée, par exemple avec des jumelles qui offrent des expériences immersives dans les espaces publics en utilisant l’art interactif, des reconstitutions historiques et de la visualisation de donnée en temps réel.

Histoires jouables : Permet aux journalistes pour produire interactives, mobiles prêtes nouvelles expériences, sur la base des principes de jeu et le journalisme, dans un plugin WordPress et le thème; par exemple, le public sera en mesure d’interagir avec des histoires de choisir son camp, de prendre des décisions et de voir les résultats.

Projet de chemin de fer : Permet aux journalistes, aux collectivités et au public de créer une  communication bidirectionnelle avec leur public, grâce à un outil de messagerie vidéo qui capture des deux côtés la conversation.

L’outil de cartographie Ripple : permet de mesurer les résultats d’un événement particulier grâce à un outil qui recueille de l’information provenant des participants, en particulier sur ce qu’ils ont fait ou appris, s’ils se sont rencontrés ou pas et sur leur expérience.

Semantic Timeline Maker : Donne du sens à de grandes quantités de données, comme les e-mails et les articles de presse, par l’intermédiaire d’un programme qui extrait des faits structurés en texte libre.

Elle a dit, il a dit : outil qui vise à responsabiliser les élus grâce à des vidéos et des fichiers audio provenant des enregistrements archivés de la Chambre des représentants et des séances du Sénat.

Troll-Busters : Outil Web et mobile aidant à la surveillance des tentatives d’intimidation sur Internet des femmes, des blogueurs et des éditeurs.

Unveillance : Aide les journalistes à explorer des ensembles de données au travers d’une plate-forme de partage de fichiers dans laquelle les utilisateurs peuvent «laisser tomber» les documents dans un dossier et les faire analyser rapidement.

Projet Pixel Vérifié : Aide les médias à vérifier rapidement la paternité des photos prises et envoyées par des internautes, grâce à une plate-forme qui fait des tests automatisés des méta-données et analyse les images.

 

À lire aussi dans chantiers numériques #14, la veille collaborative du cluster : 

2 retours d’expérience (réservés aux adhérents du cluster) :

Loire-atlantique.fr : bilan du nouveau site web
Gaëlle Rivoal, responsable du pôle innovation & multimédia à la direction communication, revient sur la refonte du site Internet du département, entièrement recentré sur les services aux citoyens.

TV Rennes et Eliga lancent un jeu interactif
La startup Eliga et TV Rennes 35 ont réalisé ensemble un quizz interactif sur la culture bretonne. Estelle Bagot (Eliga) nous dit tout sur la conception de ce programme innovant.

2 autres articles à partager (en libre accès) :

– 2015, un tournant pour l’info locale ? (par Julien Kostrèche)
Résumé de la chronique de Joshua Benton, directeur du Nieman Journalism Lab de l’University d’Harvard

Quoi de neuf chez Facebook et Twitter ? (par Mathilde Hégron).
Les mises à jour à ne pas manquer : petit récap’ de rentrée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *