100 outils pour créer et optimiser sa veille

100 outils pour créer et optimiser sa veille

Expert en veille et stratégie digitale, Bryan Coder livre ses conseils pour bien démarrer sa veille numérique.

« Il y a quelques jours, j’ai publié sur mon blog un catalogue qui recense plus d’une centaine d’outils de veille gratuitsClassés en neuf grandes catégories, les outils présentés peuvent être utilisés pour trouver de nouvelles sources, les mettre sous surveillance, gagner du temps dans la diffusion de sa veille, stocker et gérer efficacement ses ressources numériques, créer des rapports innovants, etc. Réalisé par Raphaël Rey, assistant d’enseignement à la HEG, il permet de bénéficier rapidement d’un état des lieux de ce marché qui évolue très rapidement.

Pour ne retenir que quelques outils à privilégier dans le cadre de vos activités respectives, je vous conseille d’utiliser :

  • Les opérateurs de recherche avancée sur Google (liste complète), mais aussi sur Twitter (liste complète) pour trouver des sources d’informations
  • Feedly, un agrégateur gratuit de flux RSS pour surveiller vos sources

Si vous disposez d’un budget (50$/an) et que vous souhaitez monter en gamme avec un agrégateur plus puissant, je vous recommande Inoreader que j’utilise depuis désormais 2 mois.

  • Pour stocker vos ressources et vos pages web préférées, Evernote est un incontournable. 

Une présentation en a été faite au dernier Médialab SpeedTraining. Si avez beaucoup de ressources et que vous souhaitez ajouter une couche de « collaboratif », Diigo (que j’utilise depuis 4 ans) sera plus puissant qu’Evernote.

  • Pour diffuser votre veille sur les réseaux sociaux, Scoop.it s’avère être assez redoutable puisque vous pouvez différencier vos accroches en fonction de chaque média. Si vous souhaitez automatiser la diffusion, vous pouvez également utiliser Zapier.

Pour ceux qui souhaitent se créer un système de veille gratuit et personnalisé, cette courte liste d’outils servira d’un bon point de départPour des besoins plus précis et plus pointus, je vous recommande de ne pas foncer tête baissée. Vous risquez de perdre du temps à tester puis paramétrer un grand nombre d’outils qui s’imbriquent parfois mal les uns avec les autres.

Précisez d’abord vos objectifs de veille et surtout détaillez au maximum votre processus de veille idéal. Cherchez ensuite les outils les plus adaptés à vos besoins. Ne faites pas les choses à l’envers sinon vous risquez vite de créer des usines à gaz inutilisables à long terme 😉 »

>>Consultez le catalogue complet des 100 outils <<

À lire aussi dans chantiers numériques #17, la veille collaborative du cluster : 

2 retours d’expérience (réservés aux adhérents du cluster) :

– Comment fonctionne PressPepper, le fil d’info régional sur l’actu judiciaire ?

La communication digitale des grandes écoles et universités à la loupe

3 autres articles à partager (en libre accès) : 

Plus de 40 000 abonnés numériques en 2 ans : un conte de Noël ? (par Julien Kostrèche)

Usages numériques : où en sont les jeunes Français ? (par Emmanuelle Leclerc)

Ouest Médialab en 2015 : la rétro en 15 dates !

The following two tabs change content below.
Bryan Coder
Consultant-formateur indépendant en Veille & Stratégie digitale. Blogueur sur www.keepitsimple.fr. Tél : 06.66.84.97.43.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *