Innovation dans les rédactions : ce qu’il faut retenir du News World Summit 2012

Innovation dans les rédactions : ce qu’il faut retenir du News World Summit 2012

Le News World Summit 2012, réunissait la semaine dernière à Paris des journalistes du monde entier à l’initiative du Global Editors Network. Au menu de ces trois jours : conférences, partage d’expériences, présentation de start-up, networking… Un fourmillement d’idées et de propositions pour repenser l’information et l’innovation dans les salles de rédaction.
Par Estelle Prusker-Deneuville (Sciencescom Audencia Group)

Les grands groupes français en retrait
Des rédacteurs en chef du monde entier avaient fait le déplacement mais les grands groupes français d’info étaient finalement faiblement représentés parmi les intervenants (en dehors d’Eric Scherer et Bruno Patino de France Télévisions, de l’AFP, du Télégramme, du Figaro ou des Echos. Le Monde, Libération, L’Express Roularta, Lagardère ou Le Nouvel Observateur figuraient aux abonnés absents alors que les pure-players et start-up françaises de l’info étaient venus en force : OWNI, Sparknews, Fuzu (Benoît Raphaël), Journalism++ (Nicolas Kayser-Bril)…

Nombre et diversité des start-ups
Le sommet a été l’occasion de découvrir de nombreux services ou applications dédiés à l’information : outils de live-blogging, portail médias, agrégateurs médias, outil d’optimisation de l’éditorial, production de vidéos interactives (plus d’infos en bas de cet article). Une effervescence qui n’était pas sans rappeler (pour ceux qui l’ont vécu !) le début des années 2000 et la folie des start-up de la nouvelle économie….

Accélération de l’équipement numérique
Selon une Etude Mc Kinsey / Eric Hazan, en 2020, 80% des médias seront consommés sur un support numérique (contre 50% en 2007). Plus les individus possèdent d’écrans, plus ils lisent. On lit 25% plus longtemps sur tablette que sur smartphone. Et à terme, chaque individu possédera sa tablette (et non une tablette par famille comme c’est le cas pour ceux qui en possèdent une actuellement).
Les intervenants s’accordent pour dire que la tablette apporte une nouvelle expérience au consommateur :
– L’expérience produit est plus forte sur tablette que sur le web. Il est donc plus facile d’amener le consommateur vers l’abonnement sur tablette que sur le web.
– Dans un avenir proche, il n’est pas exclu que l’on offre une tablette avec l’abonnement à un média. Certains éditeurs envisagent une bascule totale vers la tablette. C’est le cas du quotidien La Presse de Montréal (220 000 ex papier actuellement) qui prépare son transfert total sur tablette l’année prochaine.

Le fort développement du live-blogging
Il a fait ses preuves en termes de développement du trafic des sites médias. La question de la monétisation est maintenant à l’ordre du jour. Le Global Editors Network (GEN), organisateur de l’événement, a annoncé le lancement d’un nouvel outil de live-blogging, gratuit et open source, baptisé « Live Desk », et intégrant des bandeaux publicitaires (en partenariat avec Google).

La vidéo de plus en plus présente dans les articles
Les expérimentations sont nombreuses au New York Times : clips vidéos insérés dans l’article pour illustrer un sujet, enrichissement d’articles par des expériences complètes intégrant liens & vidéos, construction d’articles autour de la vidéo….

Les réseaux sociaux restent la clé
– De plus en plus de consommateurs utilisent les réseaux sociaux comme points d’accès aux news ou aux portails d’information, renforçant leur place stratégique dans la diffusion des contenus.
– Bruno Patino, directeur général délégué au développement numérique de France Télévisions, témoigne des changements en cours dans le comportement des téléspectateurs ces derniers mois : de moins en moins inactifs dans leur canapé, ils passent en mode « sofa social ». Ils ont envie de discuter des informations et des programmes qu’ils regardent et utilisent Twitter et Facebook pour le faire (TV sociale).

Le journalisme participatif se répand dans les rédactions
De nombreuses expériences associent les lecteurs à la fabrication de l’information.
– Avec la Newslist du Guardian, les internautes ont accès à la liste des articles en cours de réalisation par les journalistes et peuvent interagir avec eux.
– Avec le projet Mein Quartier du Hamburger Abendblatt (groupe allemand Axel Springer), les rédacteurs non-journalistes rendent compte de la vie et de l’actualité de leur quartier via une application mobile.

Le potentiel du Data-journalisme reconnu
Une large place a été consacrée au data-journalisme durant ces trois jours : exemples de réalisations, projets, organisation des salles de rédaction, data-journalisme awards… Manifestement le sujet attire et intrigue. Le Guardian, très en pointe sur le sujet, est inspecté sous toutes ses coutures et force l’admiration… Les médias semblent convaincus du potentiel éditorial de ce nouveau journalisme générateur de trafic et pourtant encore peu pratiqué dans les salles de rédaction. Nombre d’interrogations demeurent quant à son modèle économique.
Pour en savoir plus sur les projets primés lors des Datajournalism Awards, lire l’article de nonfiction.fr.

En conclusion
Beaucoup d’exemples de réalisations et d’innovations dans les médias et les rédactions mais on a finalement peu entendu parler de « ROI » ou de «  business model ». Qu’est-ce que cela apporte en termes de trafic et d’engagement des lecteurs/internautes, quel est le coût des innovations, où sont les nouvelles opportunités publicitaires ? Les intervenants des conférences ont finalement très peu parlé d’argent et des possibilités de monétisation de ces nouveaux usages, mais ces questions étaient sur les lèvres de tous les auditeurs. Un constat qui semble faire l’unanimité : « Etre producteur de contenu ne suffit pas, vous devez guider le contenu ». Il est signé Krishna Bharat, inventeur de Google News (sa conférence intégrale ici)

———————————————
Les projets à suivre dans les prochains mois :

– La BBC et sa couverture innovante des JO
Contact : Phil Fearnley

– The Guardian et son projet MISO
Création d’outils Open Source pour créer et partager des infos
Contact : Alastair Dant

Les start up à suivre dans les prochains mois

Cartodb
Plateforme pour créer des cartes avec des gros volumes de données
Contact : Carlos Martinez / @cartodb

Advocatehypermedia
Smartcastingfornews / Intégration dans les vidéo de contenus

ScraperWiki
Un site pour construire en mode collaboratif des programmes d’extraction et d’analyse des données publiques en ligne

Newspaperdirect
Livre les journaux et magazines du monde entier (plus de 2 000 quotidiens) aux lecteurs sur le support qu’ils préfèrent : papier, web, mobile, tablette ou liseuse électronique

Opinews
Module de production interactive de vidéo, participation, intervention du public sur vidéo

Teleportd
Outil de recherche de photos mobiles publiques en temps réel, choix des photos en fonction de la localisation ou des mots clés, outil permettant d’utiliser ces photos et générer une licence professionnelle
Contact : @gabhubert

– Trendsboard by Fuzu
Outil pour suivre et savoir ce que les gens attendent / veulent sur les réseaux sociaux, conçu par journalistes et développé avec des spécialistes en sémantique, analyse des tendances discussion /contenus par mots clés. L’équipe a travaillé pour Radio France et AFP. Lancement prévu en juin.
Contact : Benoît Raphaël (Social Newsroom) / benoit@fuzumedia.com

Aquafadas
Digital Publishing system, production sans code et flexible
contact : Achille@aquafadas.com

Visual revenue
Outil d’optimisation des emplacements rédactionnels en fonction du trafic

Leankr
Contact : Pierre Wolf / @leankr)

Pocket (2007)
Formely read it later

Netizine (2012)

———————————————
Pour en savoir plus :
Vous pouvez retrouver l’ensemble des vidéos des conférences ainsi que des informations sur les intervenants sur le site du News World Summit. Les présentations sont également téléchargeables sur demande.

 

The following two tabs change content below.
Estelle Prusker-Deuneville

Estelle Prusker-Deuneville

Responsable Enseignements Médias à SciencesCom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *