5 hackathons, 40 médias, 13 écoles : la saison 5 du HybLab bat tous les records

5 hackathons, 40 médias, 13 écoles : la saison 5 du HybLab bat tous les records

Depuis 2013, le cluster Ouest Médialab a organisé sur les territoires ligérien et breton pas moins de 13 ateliers HybLab. En attendant la saison 6, séance de rattrapage pour ceux qui n’auraient pas suivi les épisodes précédents !

[Synopsys] D’abord, le HybLab, c’est quoi ?

Pour ceux qui se demandent encore quelle est l’origine du mot HybLab – que chacun a sa manière de prononcer – il est la contraction du mot hybride, pour le croisement des compétences, et du mot laboratoire, pour le côté expérimental de l’atelier. Les Hyblab rassemblent sur un temps très court des étudiants et des porteurs de projet autour d’un objectif commun : expérimenter des projets numériques innovants (infographies, timelines, dataviz interactives, quiz, longs formats…).

JOURNALISME COM

Concrètement, un atelier HybLab, c’est un atelier qui croise les compétences des étudiants apprentis journalistes ou communicants, pour l’aspect éditorial (la colonne vertébrale du projet), celles des étudiants en informatique, pour la face cachée de l’iceberg (le code) et celles des étudiants en design, pour la partie émergée de l’iceberg (la réalisation graphique du projet).

38

Pendant 3 à 4 jours, chaque équipe d’étudiants est accompagnée par un porteur de projet, qui amène l’idée de départ et surtout, les données qui vont servir de base à sa réalisation.

YF2A3536

Sur le mode d’un hackathon, les étudiants tentent de mener à bien ces projets du traitement des données jusqu’à leur prototypage voire à leur publication.

YF2A4777

L’objectif de ces ateliers est multiple : il permet aux porteurs de projet et aux étudiants d’expérimenter de nouveaux outils (cette année les étudiants ont appris à utiliser panda suite et matlo), d’explorer de nouveaux territoires narratifs, mais aussi, de tester de nouvelles méthodes de travail.

La saison 5 en chiffres : 

Be You Makeup (1)

Ce qu’il ne fallait pas rater

Sur les 5 épisodes de la saison, 3 étaient dédiés au datajournalisme et 2 aux récits interactifs. Une programmation chargée qui nous a mené bien au-delà des frontières nantaises, en territoire angevin mais aussi breton, chez nos amis rennais et briochins.

Résumé des épisodes de la saison 5

De la notion d’ouverture sur le monde aux violences conjugales, en passant par la précarité énergétique et dans un tout autre registre, les 38 ans des transmusicales, cette saison 5 aura décidément abordé un large spectre de sujets.

Dans les épisodes précédents : 

YF2A4229

Épisode 1 : ce HybLab Datajournalisme à Saint-Brieuc nous a dévoilé les données culturelles de la Bretagne sous un autre jour…

Épisode 2 : une guest star s’invite au casting du HybLab rennais « Récits interactifs » : Benjamin Hoguet, auteur d’oeuvres interactives et transmédia venu coacher les équipes d’étudiants.

Épisode 3 : lors de la soirée de clôture du HybLab Datajournalisme nantais, durant laquelle les étudiants pitchaient leurs projets, on s’est laissé embarquer par l’imagination débordante et débridée de personnages hauts en couleurs et on a même déniché des talents insoupçonnés sur la scène du Stereolux :

Épisode 4 : la tension est à son climax avec une édition spéciale « présidentielles », qui s’achève un mois avant l’échéance électorale. Le projet « Parrains2017 » porté par Ouest-France est retenu sur la short list des Data Journalism Awards 2017, la compétition internationale qui récompense les meilleurs projets de datajournalisme à travers le monde, organisée par le Global Editors Network ! 👏

Épisode 5 : ce premier HybLab « Récits interactifs » dévoile Angers sous toutes ses coutures, de l’histoire du végétal à l’abstention des angevins lors des élections en passant par la smart city. Ce dernier épisode de la saison 5 marque un tournant décisif puisqu’il ouvre une porte sur le territoire angevin et laisse augurer une saison 6 pleine de rebondissements.

Un scénario bien ficelé

Lors des ateliers HybLab, le cluster Ouest Médialab joue un rôle central en plantant le décors et en apportant un fil conducteur : de la méthodologie tout au long du récit.

YF2A3555

François Grégoire, porteur du projet Ouest-France sur les parrains des candidats aux élections présidentielles, va jusqu’à parler d’un mode commando. En effet, une fois dans le feu de l’action, il faut suivre une à une les différentes étapes de l’atelier pour ne pas se faire rattraper par le temps :

  • Acte I : découvrir, explorer et comprendre (le sujet, les données, les objectifs du porteur de projet…)
  • Acte II : maquetter et réaliser les contenus
  • Acte III : intégrer, tester, finaliser et pitcher les projets

YF2A3461

Lors de chaque atelier HybLab, le dénouement final a lieu sur la scène, devant le jury. C’est le point d’orgue où tout se joue : après la présentation des projets, la séquence émotions et un suspens haletant, l’une des équipes remporte la palme d’or quand d’autres se voient remettre une mention spéciale pour le pitch, l’originalité ou encore l’interactivité du projet…

Découvrez sans plus attendre les vainqueurs de cette cinquième saison :

colleges

Projet porté par le Département de Mainte-et-Loire – HybLab Récits interactifs à Angers

Le département Maine-et-Loire vous invite à travers ce petit jeu interactif à vous mettre dans la peau d’un élu du département pour prendre des décisions en faveur des collégiens.

Parrainages

Projet Ouest-France – HybLab « Datajournalisme » spécial Présidentielle

Ouest-France vous propose à travers cette belle datavisualisation une expédition spatiale au coeur de la galaxie des parrainages des candidats à l’élection présidentielle.

Frontieres

Projet porté par Mathias Virilli – HybLab Datajournalisme à Nantes

Le projet de datajournalisme « murs et frontières dans le monde » interroge la notion de frontières et d’ouverture sur le monde de 1989 à aujourd’hui.

fragil

Projet porté par Sophie Barel et Hadrien Bibard – HybLab « Récits interactifs » à Rennes

Le projet porté par Sophie Barel et Hadrien Bibard, propose une nouvelle manière d’aborder les violences conjugales, loin des clichés, à travers un récit évolutif en fonction des choix effectués par le lecteur.

Radioactiv

Projet porté par Radio Activ’ – HybLab Datajournalisme à Saint-Brieuc

Ce projet de datajournalisme retrace le chemin d’un titre musical, de son arrivée à la radio associative des côtes d’Armor Radio Active, jusqu’à sa diffusion et interroge au passage les styles musicaux diffusés.

… Et des défis à relever

Do you speak Excel ? Dans son récit sur ce « voyage intense entre le monde du code, des cercles chromatiques et des données », Amélie Coispel, journaliste au Télégramme et porteuse d’un projet sur les personnalités bretonnes lors du HybLab de St Brieuc, nous parle de l’aventure HybLab comme une succession de défis multiples à relever : des défis techniques, bien sûr, mais aussi journalistiques et surtout humains.

YF2A3529

Au coup d’envoi de l’atelier, les étudiants ne se connaissent pas et pourtant, ils ont seulement quelques jours pour faire éclore un projet numérique innovant. Benjamin Hoguet, auteur d’oeuvres interactives et grand habitué des projets collaboratifs nous rappelle l’importance de respecter la méthodologie adoptée (phases de travail, objectifs, intentions…) mais conseille toutefois d’ajouter une bonne dose d’agilité :

« Si on veut vraiment créer quelque chose ensemble, il faut prévoir ce temps d’acclimatation, durant lequel on apprend à se connaître, à connaître le projet, à connaître les prénoms, les limites mais aussi les sensibilités de chacun. »

Car oui, les étudiants doivent adopter un langage commun, c’est bien là le but du jeu, rappelle Julien Kostrèche.

« Lors d’un atelier HybLab, les idées fusent et chacun s’autorise à aller sur le terrain de l’autre. Il faut veiller à ne pas reproduire le modèle d’une chaîne de production classique où chacun travaillerait de son côté ».

Chacun a son mot à dire et l’équipe réfléchit définit collectivement le sens qu’elle veut donner au projet, ce qu’elle veut raconter et la manière dont elle va s’y prendre pour le faire. L’idée est d’apprendre à décoder les autres et de se familiariser avec leurs codes (et le code </>).

Happy end

Bien que l’on ne soit jamais à l’abri d’imprévus, de retournements de situation et de rebondissements, tout le monde finit par y trouver son compte.

Les porteurs de projet

Charles Diers, l’un des fondateurs de #LaDalleAngevine, a participé en tant que porteur de projet au premier Hyblab angevin pour raconter l’histoire de l’association à travers une timeline interactive. Dans son retour d’expérience, il raconte : « Quand on nous a contactés pour nous parler de ces trois jours, nous avons voulu participer. C’était une opportunité de mettre #LaDalleAngevine au cœur de travaux d’étudiants au concept innovant. »

YF2A3652

« C’est assez excitant de produire un jeu à partir de l’information. C’est quelque chose que l’on ne peut pas faire au quotidien car nous n’avons pas les compétences en code, en graphisme ou en design » nous confie Eleonore Duplay, qui a participé au HybLab « Datajournalisme » Spécial Présidentielle. La journaliste apprécie de pouvoir travailler avec des jeunes et imaginer avec eux un contenu que la rédaction n’aurait pas forcément pu proposer en temps normal.

Voir le projet « Teki » de France 3 Pays de la Loire

Toujours dans l’équipe de France 3 Pays de la Loire, Guénolé Seiler, qui a accompagné les étudiants tout au long de cet atelier explique :

« Moi je suis journaliste et c’est intéressant d’être avec des informaticiens et des graphistes : je rentre dans leur univers et ils complètent mon information et mon éducation sur l’exploitation des données et le graphisme. » 

YF2A3908

Pour le média Angers Mag, ce travail participe à la réflexion engagée par la rédaction pour repenser ses contenus et adapter ses formats d’écriture aux nouvelles habitudes numériques de ses lecteurs.

Voir le quiz interactif « To vote or not to vote » porté par Angers Mag.

… Mais aussi les étudiants et les écoles : 

Le HybLab est un moment clé dans le programme pédagogique des écoles partenaires . D’ailleurs, l’atelier est devenu un sujet commun aux étudiants des différentes promos : les anciens brieffent les futurs sur ce qui les attendent.

« Chaque année, la rumeur HybLab se propage ! » – Matthieu Perreira Da Silva – (Polytech Nantes)

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_1cec

C’est aussi pour eux l’occasion de travailler avec des professionnels et bien sûr de se doter de nouvelles compétences.

Dans son retour d’expérience sur l’atelier HybLab d’Angers, #LaDalleAngevine fait témoigner Magali Prodhomme, responsable de promotion à l’Université Catholique de l’Ouest qui souhaite poursuivre dans ce sens :

« Cet exercice d’hybridation des compétences devrait être obligatoire dans les cursus universitaires. » 

Au bout du compte, tout le monde a sa part du gâteau. Sans compter qu’on a une petite astuce infaillible pour motiver les troupes. Mais chut, ça reste entre nous.

Générique de fin : ils ont participé à la saison 5 du HybLab

 

Projets hyblab saison 5 slider copie

Les porteurs de projet :

Les écoles partenaires :

Participez à la saison 6 du HybLab !

Retrouvez l’intégralité des projets sur le site www.hyblab.frSi vous aussi vous souhaitez rejoindre l’aventure HybLab dès la rentrée prochaine, déposez votre candidature en nous précisant le projet que vous avez en tête et les données que vous pourriez amener avec vous (contenu éditorial, statistiques, jeux de données…) via ce questionnaire : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *